Au cours du mois de novembre vous avez du remarquer de gros changements dans la Google Search Console. L’ancienne version est toujours accessible, mais voyons ensemble ce qui a changé et comment tirer parti de ces changements.

La liste des nouveautés de la Search Console

D’après Google, voici ce que la nouvelle version offre de nouveau :

Plus d’historique pour le trafic de recherche

L’ancienne version ne permettait de garder et consulter que 3 mois d’historique du trafic de recherche. Avec la nouvelle version nous passons à 16 mois de données. Ce changement permet de comparer sur plus d’un an les données de recherches. C’est une amélioration très intéressante.

Le suivi de la couverture de l’index

Il est désormais possible de consulter avec précision la couverture de l’index et l’état d’une page par rapport à l’index de Google.

A partir de la top barre de la nouvelle Search Console, il vous suffit de saisir l’url de la page que vous souhaitez tester et taper sur entrer.

test page

Ici, on peut voir par exemple que la page a bien été envoyée à Google et qu’elle est dans l’index de Google.

index ok

Autre exemple, voici une page qui a un « soucis » et qui n’est donc pas présente dans l’index.

index non ok

Vous pourrez savoir si la page est indexable ou pas, si elle est dans le sitemap, si elle a une urlcanonique…

Vous pouvez également tester l’url en ligne et surtout demander une indexation. ce qui est très pratique pour identifier un problème et demander à Google de repasser sur la page.

Pour l’avoir tester la demande de réindexation est très rapidement pris en compte (moins de 24h) et ce même pour un site tout nouveau.

Les Backlinks

Google a amélioré le suivi des liens (internes et externes) qui pointent vers votre site sur sa Search Console. Ceci représente, selon moi, la principale optimisation de cet outil. En effet, de nombreux outils comme, SemRush, Seobserver, Href, Majestic… permettent de suivre le nombre de backlinks qui pointent vers votre site. Cependant ce qui nous intéresse ça n’est pas ce que ces outils voient comme backlinks mais ce que Google voit.

search console

Avec cet outil nous voyons clairement ce que Google voit. Pour l’avoir testé et comparé aux résultats obtenus par les 4 logiciels cités ci-dessus, c’est la Google Search Console qui voit le plus de backlinks.

Vous pourrez y voir :

  • le nombre de backlinks
  • le nombre de liens internes (maillage)
  • les ancres des liens
  • les pages de destinations visées par ces bakclinks

Ce nouvel outil ne remplace les outils nommés plus haut mais est un excellent complément qui va permettre de savoir vraiment ce que voit Google et donc prend en compte Google.

Compatibilité avec les appareils mobiles

Le contenu de ce rapport est identique à l’ancienne version de la console, mais l’ergonomie du nouveau est bien plus simple à utiliser. Tout comme pour la couverture de l’index, vous aurez accès à la liste des corrections et à une demander la réindexation des pages que vous pourrez utiliser une fois les problème corrigés.

 

Il y a de nombreuses autres améliorations que vous pourrez découvrir sur le blog de Google. Et l’ancienne version de la console reste pour l’instant accessible, il vous est donc possible de comparer les fonctionnalités.

Bonne utilisation de cette nouvelle Search Console.