En SEO, Black Hat désigne les techniques de référencement qui ne respectent pas les bonnes pratiques de Google. Un référenceur qui utilise par exemple le spamdexing, la duplication de contenu, le cloaking, les redirections douteuses visant à tromper Google et bien d’autres est appelé un « Black Hat ».

 

Un référencement naturel très efficace mais à court terme !

 

Ces pratiques permettent de placer rapidement un site en première page de Google sans pour autant en garantir la durabilité de cette position.

En fait, les référenceurs abusent Google via différentes pratiques afin de créer des liens artificiels, du contenu en double, ou tout autre technique que combat Google afin de garantir à ses utilisateurs les résultats de recherche les plus pertinents.

On estime à 2 mois le positionnement optimal d’un site qui a utilisé le Black Hat, avant que Google ne le repère et le pénalise.

Ceci est utilisé pour booster de façon très temporaire la fréquentation d’un site, et donc ses ventes ou ses conversions.

 

Penguin, la riposte de Google face au Black Hat

 

Google a intensifié sa lutte contre ces pratiques au travers de Penguin qui chasse et pénalise ces méthodes abusives, ce qui permet à Google de nous proposer des résultats de recherche plus pertinents.

 

A l’opposé de ces « pirates » du référencement se trouve le « White Hat », ce terme désigne l’ensemble des pratiques qui respectent les consignes de Google et mettent en place un référencement manuel (non automatisé) et donc plus pérenne.